L’innovation environnementale

L'industrie canadienne du pétrole et du gaz naturel travaille activement à réduire ses impacts environnementaux à travers la conception des projets, l'excellence opérationnelle, et l'innovation technologique. L'innovation et les progrès technologiques de l'industrie sont essentiels pour contribuer à atteindre les objectifs climatiques du Canada.

Le développement de technologies de réduction des impacts environnementaux est la meilleure façon pour l’industrie d’assurer sa croissance de façon environnementalement responsable, de créer des emplois partout au pays et de contribuer aux revenus gouvernementaux.

Importance du développement technologique

Le rythme du changement s’accélère dans l’ensemble de l’économie canadienne. Au cours des 20 dernières années, de nombreuses technologies ont fait leur apparition dans l’automobile, la téléphonie, l’électronique ou la médecine. L’industrie du pétrole et du gaz naturel n’est pas en reste, et innove continuellement. Son plus grand défi demeure le temps nécessaire à tester et à mettre en œuvre les nouvelles technologies.

Le développement technologique est un processus complexe. Du concept à la mise en marché en passant par le design d’ingénierie, les tests en laboratoire puis en contexte réel, le chemin à parcourir est très long – parfois plus d’une décennie. L’industrie du pétrole et du gaz naturel conçoit, développe et met en œuvre de nouvelles technologies depuis de longues années, et a réalisé des progrès importants. Les technologies qui ont déjà vu le jour améliorent la performance environnementale et celles qui viennent ont le potentiel de réduire grandement les impacts.

Deux technologies de conversion du carbone se partagent un prix de 10 millions de dollars

Concours de financement par Réduction des émissions Alberta pour aider CarbonCure et Mangrove Water Technologies à commercialiser des innovations pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Innovation technologique dans les sables bitumineux

Les producteurs canadiens de sables bitumineux sont des chefs de file en innovation environnementale. De la planification à la remise en état des sols, l’industrie travaille collectivement à évaluer et optimiser sa performance environnementale et à réalise continuellement des innovations.

Voici quelques exemples de technologies innovantes qui ont réduit les émissions de gaz à effet de serre dans les sables bitumineux :

  • Le captage et le stockage du carbone : une façon sûre et permanente de capturer le dioxyde de carbone qui serait autrement libérées dans l’atmosphère puis de l’injecter en profondeur dans le sous-sol.
  • La valorisation partielle, qui vise à réduire ou éliminer la dilution du bitume en préparation pour son transport par oléoduc.
  • Les technologies évoluées de récupération du bitume dans les opérations in situ, qui réduisent les besoins en vapeur et donc en combustion de gaz naturel. Ces technologies incluent l’injection d’hydrocarbures légers, et le chauffage du bitume en souterrain par ondes électromagnétiques.

Vidéo : Nouvelles tendances dans les sables bitumineux

Plusieurs regroupements de l’industrie des sables bitumineux ont vu le jour dans le but d’encourager l’innovation environnementale avec la collaboration de leurs membres :

Alliance canadienne pour l’innovation dans les sables bitumineux (COSIA)

Alliance pour l’innovation dans les sources d’énergie propres (CRIN)

La COSIA en action

L’Alliance canadienne pour l’innovation dans les sables bitumineux (COSIA) a déjà permis à l’industrie des sables bitumineux de partager 936 technologies distinctes à un coût de presque 1,33 milliard $, de trouver des solutions innovantes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), de minimiser les impacts sur les sols, de réduire l’usage de l’eau et d’améliorer la gestion des bassins de décantation.

Vidéo : COSIA et la collaboration contre les émissions de GES

Innovation technologique dans le gaz naturel

L’industrie du gaz naturel s’est engagée à s’améliorer continuellement et à découvrir de nouvelles façons de réduire ses impacts sur l’environnement. L’innovation est essentielle à l’atteinte de ces objectifs.

Par exemple, les progrès en matière de fracturation hydraulique et en forage multi-puits à partir d’un seul emplacement ont permis non seulement d’accéder à des gisements auparavant trop coûteux à exploiter, mais aussi de réduire l’empreinte en surface des activités de forage. Plusieurs puits horizontaux forés à partir d’une même installation peuvent accéder à une plus grande partie du gisement, à partir d’une plus petite superficie en surface, que des puits verticaux forés chacun à partir d’une installation séparée. Une installation de forage avec 20 puits horizontaux perturbe environ 5 % de la superficie en surface qui serait requise pour le même nombre de puits verticaux.

Profil d'innovation: Spartan Controls et REMVue

Une société canadienne aide les producteurs de gaz naturel à réduire les coûts et leurs émissions de GES grâce à des technologies propres inspirées de l'automobile

L’industrie du gaz naturel travaille continuellement à réduire ses émissions de GES en réduisant ses émissions de méthane. L’industrie est sérieusement engagée à rencontrer les objectifs canadiens de réduction des émissions de méthane issues des opérations pétrolières et gazières, soit 45 % d’ici 2025 par rapport aux niveaux de 2012.

Un éventail de technologies et d’approches sont en cours de développement, comme l’utilisation de panneaux solaires pour alimenter les pompes – ce qui élimine les émissions des sources d’électricité traditionnelles. Un autre exemple est l’installation de systèmes de captage des gaz comme le méthane pour les utiliser ensuite comme carburant, et offrir ainsi aux installations une source d’électricité additionnelle.

Tout comme dans l’industrie des sables bitumineux, plusieurs regroupements se sont formés pour aider les entreprises à collaborer en vue de la réussite.

L’Alliance canadienne pour les technologies pétrolières (PTAC), organisme sans but lucratif qui facilite la collaboration en matière de recherche et développement, agit en partenariat avec toutes les parties prenantes de l’industrie pour transformer les défis en occasions. Parmi ses projets actuels, on compte la détection, analyse et atténuation évoluées du méthane et le C-DER, Centre de démonstration des réductions d’émissions.

Vous en voulez plus ?