La conservation et la protection de la faune

La faune est très diversifiée dans les régions de production du pétrole et du gaz naturel canadiens, incluant les zones extracôtières. La protection des espèces et de leur habitat est donc un volet important de la planification des projets.

Minimiser les impacts sur la faune

L’industrie canadienne du pétrole et du gaz naturel minimise l’impact de ses opérations sur les sols et la faune de diverses façons :

  • Maximiser l’accès partagé aux terres.
  • Minimiser la construction de routes.
  • Forer plusieurs puits à partir du même site.
  • Planifer le travail hors des saisons de reproduction, de nidification ou de migration.
  • Utiliser des dispositifs dissuasifs pour tenir la faune et les oiseaux à l’écart des opérations.
  • Concevoir avec d’autres parties prenantes des stratégies d’utilisation des sols et des programmes de surveillance environnementale.
  • Améliorer la performance opérationnelle.
  • Investir dans la recherche.

Loi sur les espèces en péril

Le gouvernement du Canada a créé la Loi sur les espèces en péril pour protéger et rétablir les espèces fauniques qui :

  • N’existent plus à l’état sauvage.
  • Sont menacées en raison des activités humaines.
  • Sont en danger de disparition ou menacées.

Les gouvernements de l’Alberta et de la Colombie-Britannique ont mis en place des plans stratégiques et des règlements pour protéger les espèces menacées. L’industrie participe également à diverses initiatives de protection de la faune à long terme.

Développement responsable dans les zones extracôtières du Canada atlantique

L’industrie extracôtière du Canada atlantique est déterminée à développer les ressources de manière responsable et s’efforce en tout temps d’atténuer les impacts potentiels sur l’environnement. L'industrie est régie par un régime réglementaire solide et les entreprises respectent ou dépassent toutes les réglementations de protection de l'environnement tout en adhérant aux meilleures pratiques mondiales.

Protection des habitats fauniques

L’exploitation des sables bitumineux nécessite de l’espace, mais les producteurs s’efforcent de minimiser leur impact sur les habitats fauniques en minimisant la superficie nécessaire à leurs installations, et en partageant les routes et pipelines avec les autres usagers du territoire afin de réduire les perturbations.

Les producteurs des sables bitumineux sont soumis à des plans d’atténuation et de surveillance qui exigent une approbation réglementaire avant de débuter leurs opérations. Ces plans sont spécifiques à chaque projet, et leur déroulement et leurs résultats sont rapportés au régulateur. Ils incluent habituellement des mesures d’amélioration, de restauration et de surveillance des habitats.

Le caribou au Canada

Le caribou est l’un des symboles canadiens les plus reconnus, mais ses populations déclinent partout au pays. Beaucoup de recherches et de données sont nécessaires pour comprendre ces animaux et la complexité des menaces auxquels ils font face dans chaque région.

Menaces aux populations de caribou

La gestion des populations de caribou est un enjeu complexe dont la résolution implique plusieurs parties prenantes dont les gouvernements provinciaux et fédéral.

Les caribous sont affectés par les modifications apportées à leur habitat par des facteurs naturels et par les activités humaines. Ces perturbations vont des lignes sismiques utilisées pour explorer la géologie sous-jacente aux feux de forêt qui permettent à la forêt de se régénérer naturellement. Les caribous ont un faible taux de reproduction : les femelles n’ont de petits qu’après l’âge de trois ans, et seulement une fois par an par la suite.

Les grands animaux comme l’orignal, le cerf et le caribou tendent à se déplacer le long des anciennes lignes sismiques car ces aires perturbées sont plus faciles à traverser que la forêt dense, et ils y trouvent des arbustes comestibles. Cependant, ces espaces occasionnent des dangers à mesure que les prédateurs apprennent à les utiliser pour chasser plus efficacement.


Population et répartition du caribou boréal au Canada

Rétablissement des populations de caribou

L’industrie pétrolière et gazière collabore à accélérer le rythme du rétablissement des populations de caribou. En Alberta, elle travaille à la récupération des terres perturbées comme les routes et les lignes sismiques, et participe à des programmes de reproduction pour contribuer à l’accroissement des troupeaux de caribous. La Canada’s Oil Sands Innovation Alliance (COSIA), a entrepris des initiatives pour réparer les perturbations linéaires passées et remettre la forêt boréale dans un état qui favorise un habitat de haute qualité pour les caribous.

Les membres de la Regional Industry Caribou Collaboration (RICC) impliquent le milieu académique, le gouvernement de l’Alberta et l’Alberta Biodiversity Monitoring Institute (ABMI) dans la désignation d’aires propices à la récupération des habitats pour les caribous, ainsi que la coordination des initatives de recherche et de surveillance à l’échelle régionale.

L’industrie en action : Kristen accélère la reforestation pour améliorer l’habitat des caribous

Protection de la biodiversité

La biodiversité est la variété des formes de vie dans un habitat ou un écosystème. L’exploitation pétrolière et gazière peut affecter la biodiversité de diverses façons : en perturbant les habitats, en facilitant les mouvements des prédateurs dans des passages comme les routes ou les lignes sismiques, ou encore en dégradant la qualité des habitats.

Les opérations pétrolières et gazières ont lieu dans des paysages variés qui abritent de nombreuses espèces de plantes et d’animaux, incluant des espèces en péril et des espèces envahissantes. La gestion de la biodiversité est encadrée par la Stratégie canadienne de la biodiversité, et la Loi sur les espèces en péril fédérale, ainsi que des lois et règlements provinciaux.

Recherche sur les ressources fauniques

L’industrie fait face à des enjeux complexes liés à la gestion intégrée des terres dans la forêt boréale de l’Alberta. Le programme de priorités environnementales des terres de la Canada’s Oil Sands Innovation Alliance (COSIA) vise à réduire l’empreinte et les impacts de l’exploitation minière et in situ des sables bitumineux sur les sols et la faune du Nord de l’Alberta.

Le Nord de l’Alberta abrite une faune importante. Afin de minimiser les perturbations des oiseaux, de la faune et des habitats, les producteurs des sables bitumineux doivent d’abord les localiser. Jusqu’à récemment, la surveillance de la faune nécessitait un travail intense et spécialisé. Le développement de nouvelles lignes directrices et l’usage des blocs d’enregistrement acoustique permettent de recueillir en continu des données précises sur la faune.

Les producteurs canadiens apportent leur collaboration les uns aux autres, aux gouvernements, aux collectivités et au milieu académique pour faciliter la cueillette de données scientifiques.

Suivi et rapports environnementaux

L’Alberta Environmental Monitoring, Evaluation and Reporting Agency (AEMERA) est en charge du suivi de la faune et de la biodiversité dans la région des sables bitumineux. L’agence administre un programme conjoint de surveillance des sables bitumineux qui évalue les effets cumulés des opérations sur la biodiversité, à partir des données recueillies par l’Alberta Biodiversity Monitoring Institute. Celui-ci facilite la collaboration entre les gouvernements, l’industrie, le milieu académique et les groupes environnementaux pour maintenir la biodiversité de l’Alberta.

Vous en voulez plus ?