Les séismes induits par la fracturation hydraulique

Les séismes induits sont une activité sismique causée par les humains. Ils sont associés à divers procédés industriels comme l'extraction d'énergie géothermique, les opérations minières, la construction de barrages et la fracturation hydraulique.

Tremblements de terre et fracturation hydraulique

La fracturation hydraulique consiste à forcer le passage de fluides dans des formations en souterrain afin d’y fissurer la roche et libérer ainsi le pétrole ou le gaz naturel qu’elle contient. La fracturation hydraulique peut causer des séismes, ou tremblements de terre, à proximité des zones où la roche se fissure, soit de 2 000 à 3 000 mètres sous la surface terrestre.

Les séismes induits sont habituellement répertoriés comme des événements microsismiques, et sont rarement ressentis à la surface en raison de leur faible magnitude. Ceux qui sont ressentis en surface ont une magnitude de 0ML à 3,0ML sur l’échelle de Richter, soit l’équivalent des vibrations produites par le passage d’un camion. Il est arrivé que la fracturation hydraulique génère des séismes de 4.0ML à 4,8ML. Même à ces niveaux, il est improbable qu’ils occasionnent des dommages matériels ou des risques pour la sécurité publique.

Réglementation sur les séismes induits

Dans certaines régions de la C.-B. et de l’Alberta, les producteurs sont soumis à une exigence de surveillance de l’activité sismique associée à la fracturation hydraulique. Ils doivent également développer et soumettre au régulateur un plan d’intervention au cas où leurs opérations déclenchent un événement sismique. Tout événement d’une magnitude supérieure à 2,0ML doit être rapporté au régulateur. Dans la rare éventualité d’un événement de plus de 4,0ML, les opérations de fracturation hydraulique doivent être immédiatement stoppées pour permettre au régulateur de mener une enquête. Les opérations ne peuvent alors reprendre que lorsque le régulateur en donne la permission.

Les séismes induits sont réglementés à la fois par des agences provinciales et fédérales.

Recherche en matière de séismes induits (En anglais)

Geoscience BC, la BC Oil and Gas Commission, Ressources naturelles Canada et l'ACPP se sont associés pour lancer un programme de recherche géoscientifique de 1 million $ sur cinq ans, portant sur les séismes dans le Nord-Est de la Colombie-Britannique.