Le gaz naturel liquéfié (GNL)

Cette industrie en émergence présente des occasions de retombées économiques pour les Canadiens et des avantages environnementaux pour le monde.

Qu’est-ce que le gaz naturel liquéfié (GNL) ?

Le gaz naturel utilisé par les Canadiens est distribué par un réseau de gazoducs jusqu’aux entreprises locales de distribution, qui les achemine ensuite à leurs clients.

Mais le gaz naturel destiné à des marchés étrangers distants doit  être refroidi à -161°C pour passer à l’état liquide.

Puisque la majeure partie des réserves de gaz naturel canadien se trouvent en Colombie-Britannique et en Alberta, le meilleur endroit pour bâtir des installations de traitement et d’expédition du GNL est sur la côte Ouest du pays, qui est la porte des  nouveaux marchés potentiels de l’Asie du Sud-Est, de l’Inde et de la Chine.

La chaîne du GNL: Comment liquéfier le gaz naturel

La distribution du GNL comprend trois étapes :

ÉTAPE 1

Liquéfaction

Une fois le gaz naturel acheminé à l’usine de liquéfaction, les impuretés en sont retirées pour ne garder principalement que le méthane. Le gaz naturel est refroidi à -161°C pour passer à liquide. Son volume à l’état liquide est environ 600 fois plus petit qu’à l’état gazeux. Le GNL ainsi obtenu est entreposé dans des citernes isolées pour conserver sa température jusqu’à l’expédition.

ÉTAPE 2

Transport de GNL

Le GNL est pompé dans des navires méthaniers à double coque conçus pour conserver sa température et minimiser son évaporation. Les méthaniers peuvent transporter jusqu’à 9,4 millions de pieds cubes de GNL, soit l’équivalent de 5,6 milliards de pieds cubes de gaz naturel à l’état gazeux.

ÉTAPE 3

Regazéification

Une fois parvenu à destination, le GNL est déchargé et entreposé dans des citernes isolées pour conserver sa température. Il est ensuite réchauffé au besoin pour reprendre son état gazeux et être distribué par gazoduc jusqu’aux clients.

Video: Regardez comment le GNL est refroidi et transporté

Faits à retenir sur le GNL

  • Le gaz naturel est refroidi à -161°C pour passer à liquide..
  • Le GNL est un liquide clair, incolore, inodore et non toxique.
  • Les méthaniers peuvent transporter jusqu’à 9,4 millions de pieds cubes de GNL, soit l’équivalent de 5,6 milliards de pieds cubes dans son état naturel.
  • Plus de 135 000 voyages de méthaniers se sont déroulés sans incident ou problème de sécurité majeurs, ni au port ni en mer. (Source : Centre for Liquefied Natural Gas)

Le GNL et l’environnement

Le GNL peut contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) quand il est utilisé en substitution du charbon pour la production d’électricité. En outre, les émissions du cycle du GNL canadien pourraient être parmi les plus basses au monde si la production en amont était électrifiée.

Plus de détails sur les émissions de GES

Transporter le GNL de manière sécuritaire

Les méthaniers présentent un excellent dossier en matière de sécurité. Depuis le premier voyage méthanier en 1959 de la Louisiane au Royaume-Uni, soixante ans de transport sur plus de 100 millions de milles marins se sont déroulés sans incident ou problème de sécurité majeurs, ni au port ni en mer. (Source : Center for Liquefied Natural Gas)

Les navires méthaniers sont conçus pour offrir un haut niveau de sûreté :

  • Double coque
  • Séparation de la cargaison de GNL et de la structure de la coque par un isolant épais
  • Systèmes de transport fermés pour le chargement et le déchargement, pour éviter les fuites de vapeurs
  • Contrôle de la température et de la pression
  • Détection des fuites de gaz et indicateurs de niveau des citernes
En 2019, cinq projets de GNL ont été proposés ou en développement actif au Canada.

Des occasions pour le Canada

On s’attend à voir les marchés mondiaux du GNL prendre de l’expansion dans les années 2020. Dans la dernière décennie, près de 20 projets d’usines de GNL ont été proposés sur la côte Ouest du Canada, mais la plupart ont été annulés ou repoussés. À l’heure actuelle, seules deux usines de GNL sont en développement sur la côte Ouest, et trois autres sont proposées sur la côte Est et au Québec.

Vous voulez en savoir plus?

Lectures complémentaires

Obtenez les faits sur le GNL