CAPP: Le Québec peut retirer des bénéfices de l’innovation environnementale des sables bitumineux du Canada

May 30, 2019 - Montreal, QC

Une étude réalisée par la firme AppEco présente l’impact positif de l’innovation environnementale des producteurs canadiens des sables bitumineux, permettant de réduire les coûts d’opérations, de générer des retombées économiques et de transposer les nouvelles technologies dans différents secteurs d’activités industrielles, dont ceux présents au Québec.

Depuis 2012, aux côtés d’universités, de collectivités autochtones, d’agences gouvernementales et de multinationales, des producteurs des sables bitumineux se sont rassemblés sous l’Alliance canadienne pour l’innovation dans le secteur des sables bitumineux (COSIA). Leur mission consiste à accélérer le rythme d’amélioration de leur performance environnementale par le développement de technologies innovatrices tout en créant de la valeur économique et à partager les fruits de leurs avancées avec l’ensemble de l’industrie, susceptibles de profiter à d’autres secteurs.

À ce jour, pas moins de 981 technologies environnementales axées sur la gestion des gaz à effet de serre (GES), de l’eau, du territoire et des résidus financés entièrement par le privé au montant de 1,4 milliard $ ont été partagées grâce à COSIA. « À titre d’exemple, les émissions de GES par baril produit ont diminué de près de 17 % entre 2010 et 2016 et pourraient être de 16 à 23 % inférieures d’ici 2030, notamment grâce à certaines technologies novatrices de COSIA », indique Pierre Emmanuel Paradis, économiste et président d’AppEco. Ce virage innovant crée des opportunités d’application technologique aux entreprises d’autres domaines, tels que les mines, l’électricité, la foresterie, la construction, l’ingénierie civile, ainsi que la fabrication, en vue d’améliorer aussi bien la performance environnementale que la rentabilité financière.

La diffusion des solutions innovantes de COSIA à l’ensemble des secteurs économiques du Québec est souhaitable pour améliorer l’empreinte environnementale des entreprises, en termes d’émissions de GES, de gestion du territoire, de l’utilisation de l’eau dans les processus industriels et des méthodes de suivi des impacts environnementaux. Par le fait même, ces innovations permettent également d’accroître les revenus des entreprises, de diminuer leurs coûts de production et de créer des emplois.

L’étude L’impact économique de l’innovation environnementale dans les sables bitumineux du Canada – Concepts et études de cas est disponible ici.

La liste des projets les plus récents de COSIA peut être consultée ici.

L'Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP) représente des sociétés, petites et grandes, qui explorent, exploitent et produisent du gaz naturel et du pétrole dans l'ensemble du Canada. Les sociétés membres de l’ACPP produisent environ 80 % du gaz naturel et du pétrole du pays. Les membres associés de l’ACPP offrent une gamme étendue de services qui soutiennent l'industrie du pétrole et du gaz naturel en amont. Ensemble, les membres et membres associés de l’ACPP constituent une partie importante d'une industrie nationale affichant des revenus d’environ 101 milliards de dollar par année pour la production de pétrole et du gaz naturel. L’ACPP a pour mission, au nom de l’industrie canadienne de pétrole et du gaz naturel en amont, de promouvoir et de stimuler la compétitivité économique, ainsi qu’une performance sûre et écologiquement et socialement responsable.

-30-

SHARE