Les politiques inefficaces et le manque d’accès aux marchés entravent la capacité du Canada de répondre à la demande mondiale d’énergie : ACPP

April 04, 2018 - Calgary, AB
La demande mondiale d’énergie augmente, et le Canada a la possibilité de répondre à cette demande dans le respect de l’environnement et de façon socialement responsable, mais seulement si une réglementation efficace est mise en place et si l’on facilite l’accès aux marchés. C’est ce qu’indique le document intitulé Le rôle du Canada dans le futur bouquet énergétique mondial, deuxième d’une série d’études économiques publiées par l’Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP).
Dans son rapport intitulé World Energy Outlook 2017, l’Agence internationale de l’énergie prévoit que la demande de toutes les formes d’énergie – sources renouvelables, nucléaire, pétrole et gaz naturel –continuera à augmenter, puisque la population mondiale atteindra 9,2 milliards de personnes d’ici 2040. Les économies émergentes et l’urbanisation qu’on observe dans des pays comme l’Inde, la Chine et les pays d’Asie du Sud-Est, combinées à l’augmentation du produit intérieur brut, feront augmenter la demande totale d’énergie de 30 % par rapport à aujourd’hui.

Même si le bouquet énergétique mondial est en train de changer, le pétrole sera la source d’énergie prédominante jusqu’en 2040, tandis que la production de gaz naturel augmentera pour en faire la deuxième source d’énergie en importance au monde, chacune essentielle au développement des économies émergentes.
Le Canada a la possibilité de devenir le fournisseur d’énergie de choix de la planète – et d’alimenter les marchés mondiaux avec une énergie produite de façon responsable, prenant ainsi le dessus sur des pays dont la réglementation environnementale est moins stricte.  

Nous n’y parviendrons que si l’industrie canadienne du pétrole et du gaz naturel demeure concurrentielle – en attirant les investisseurs, en stimulant l’innovation et en ayant accès aux marchés mondiaux pour exploiter sa position de chef de file de la performance environnementale et de la production responsable d’énergie.

L’ACPP souhaite que le gouvernement fédéral définisse la vision du Canada quant à l’avenir du pétrole et du gaz naturel pour répondre aux besoins d’énergie croissants à l’échelle mondiale. Voici ce qu’inclut cette vision :
  • la collaboration entre l’industrie et les gouvernements afin de créer des politiques et des règlements efficaces, qui encourageront l’investissement et faciliteront l’accès aux marchés mondiaux;
  • l’obtention du soutien des Canadiennes et des Canadiens pour l’exploitation responsable de nos ressources naturelles; 
  • l’adoption de politiques environnementales pour rivaliser de manière avantageuse avec d’autres pays, permettant d’encourager les types d’innovations et d’investissements qui poussent notre marque à titre de fournisseur d’énergie de choix de la planète.
Le rapport intitulé Le rôle du Canada dans le futur bouquet énergétique mondial peut être téléchargé sur le site www.capp.ca/rapportséconomiques.  

Citations de Tim McMillan, président et chef de la direction de l’ACPP 
  • « Une industrie du pétrole et du gaz naturel florissante crée des emplois et la prospérité pour les Canadiens, mais notre industrie énergétique peut et devrait avoir un impact positif de plus grande ampleur à l’échelle mondiale. »
  • « La demande de pétrole et de gaz naturel continuera à jouer un rôle de premier plan dans le futur bouquet énergétique, et le Canada pourrait devenir le fournisseur de choix, mais seulement si nous prenons des mesures pour garantir notre compétitivité future. »
  • « Le Canada a la possibilité de répondre à une demande d’énergie en constante augmentation, avec des combustibles produits de la façon la plus responsable possible. Malheureusement, les coûts imposés par le gouvernement et les obstacles réglementaires se multiplient – il nous est donc plus difficile de faire prospérer notre industrie et d’appuyer la création d’emplois pour les Canadiens. »
  • « La compétitivité demeure un de nos plus grands défis. Les investissements dont pourrait bénéficier l’industrie énergétique du Canada et les emplois qui pourraient être créés pour les Canadiens s’en iront dans d’autres pays si la réglementation ne change pas en vue de stimuler la croissance dont a besoin notre industrie. »
  • « Dans le cadre de nos activités, nous sommes visés par une des réglementations les plus strictes au monde. Il est important que nous adoptions un cadre réglementaire efficace qui permettra d’atteindre les objectifs environnementaux, sans pour autant créer davantage de coûts, de délais et de problèmes d’efficacité. »  
Information complémentaire 
  • En 2016, on a consommé sur notre planète environ 94 millions de barils de pétrole par jour (b/j) – soit près de 32 % de la demande totale d’énergie. L’AIE estime que, d’ici 2040, la consommation totale de pétrole dans le monde sera d’environ 105 millions de b/j – c’est la part la plus importante de toutes les sources de combustible.
  • En 2016, on a consommé sur notre planète environ 129 billions de pieds cubes de gaz naturel. D’ici 2040, la demande mondiale de gaz naturel devrait atteindre 199 billions de pieds cubes – c’est une augmentation de 45 %.
  • On prévoit que la demande moyenne d’énergie augmentera d’environ 30 % d’ici 2040 par rapport à aujourd’hui. Selon l’AIE, cela équivaudrait à ajouter un autre pays comme la Chine ou l’Inde au volume de consommation actuelle.
  • Près de la moitié des quelque dix milliards de tonnes de dioxyde de carbone (CO2) émises dans le monde par des sources d’énergie en 2015 était imputable au charbon.
L’Association canadienne des producteurs pétroliers (ACPP) représente des entreprises, grandes et petites, vouées à l’exploration, à l’exploitation et à la production gazière et pétrolière partout au Canada. Les entreprises membres de l’ACPP produisent environ 80 % du gaz naturel et du pétrole brut du pays. Les partenaires de l’ACPP offrent une vaste gamme de services à l’appui du secteur du pétrole brut et du gaz naturel d’amont. Tous ensemble, ils constituent une part importante d’une industrie nationale dont les revenus issus de la production de pétrole et de gaz naturel totalisent chaque année près de 110 milliards de dollars. L’ACPP a pour mission, au nom du secteur pétrolier et gazier d’amont, de promouvoir et de favoriser la compétitivité économique et une performance à la fois sûre, écologique et socialement responsable. 

- 30 -

SHARE