Les sources d’énergie canadiennes

Le Canada est un pays riche en ressources naturelles, et possède un éventail unique de sources d’énergie. On y trouve bien sûr du pétrole et du gaz naturel en abondance, mais une part importante de l’énergie canadienne provient également de l’hydroélectricité, du charbon, du nucléaire, ou encore des éoliennes, panneaux solaires et installations géothermiques.

Sources d'énergie au Canada, 2018

Le pétrole

Le Canada possède les troisièmes plus grandes réserves de pétrole au monde. Des 170 milliards de barils de pétrole canadien qui peuvent être récupérés de façon rentable avec les technologies actuelles, 165 se trouvent dans les sables bitumineux. L’Agence internationale de l’énergie (AIE) prévoit que le Canada connaîtra la troisième plus forte croissance de la production pétrolière d’ici 2040, derrière le Brésil et l’Irak.

En 2018, le Canada a produit 4,59 millions de barils de pétrole par jour (b/j), dont 95 % provenait de l’Ouest du pays. De ce nombre, 3,6 millions barils ont été exportés aux États-Unis qui absorbent actuellement 99 % de nos exportations. On prévoit que la production canadienne atteindra 5,87 millions b/j d’ici 2035. Avec un meilleur accès aux marchés internationaux et des infrastructures adaptées (pipelines), le Canada pourrait gagner des parts de marchés mondiales, et se substituer à des fournisseurs de pétrole produit de façon moins durable.

Le pétrole sert à la production de carburants comme l’essence, le diesel et le kérozène, Il est également utilisé pour le chauffage, et comme matière première pour les produits pétrochimiques qui sont utilisés pour créer de nombreux produits que nous utilisons tous les jours.

Le gaz naturel

Le Canada possède de vastes réserves de gaz naturel, principalement en Colombie-Britannique et en Alberta. Si on se fie aux niveaux de consommation actuels, le Canada a suffisamment de gaz naturel pour répondre à ses besoins pour 300 ans, et il lui en reste encore pour l’exportation. Les projets d’usines de gaz naturel liquéfié (GNL) sur la côte Ouest du Canada permettraient d’acheminer ses abondantes réserves d’énergie vers les marchés de l’Asie. Cela répondrait à la demande croissante d’énergie dans le monde, tout en contribuant à réduire les émissions de gaz à effet de serre par le remplacement du charbon.

Le gaz naturel est utilisé pour le chauffage des bâtiments et la cuisson des aliments, mais aussi dans les transports, la préparation de produits pétrochimiques, et les centrales électriques.

Autres sources d'énergie canadiennes

Charbon

Le charbon a principalement deux usages : la fabrication de l’acier et la production d’électricité. C’est de loin le combustible fossile le plus abondant au Canada, avec 6,6 milliards de tonnes de réserves récupérables. Plus de 90 % des réserves canadiennes de charbon se trouvent dans les provinces de l’Ouest et en Nouvelle-Écosse. On compte actuellement 24 mines de charbon en opération au pays (pour en savoir plus, consultez l’Association canadienne du charbon).

L'hydroélectricité

La majeure partie de l’hydroélectricité canadienne provient de barrages. On la produit également avec l’accumulation par pompage, qui consiste à pomper de l’eau vers un réservoir surélevé dont elle est ensuite libérée pour produire de l’électricité. Des installations au fil de l’eau permettent aussi d’utiliser le débit d’une rivière pour faire tourner une turbine  génératrice d’électricité.

L’hydroélectricité est de loin la plus grande source d’électricité au Canada. Elle représente 60 % de l’électricité produite au pays, avec une capacité installée de 85 000 MW. Cela fait du Canada le second plus grand producteur d’électricité au monde après la Chine (pour en savoir plus, consultez Waterpower Canada).

Le nucléaire

Les centrales nucléaires sont utilisées au Canada depuis le début des années 60. Les quatre centrales actuellement en activité au pays génèrent environ 15 % de la production nationale d’électricité (selon l’Office national de l’énergie, 2017). Trois de ces centrales sont situées en Ontario et une au Nouveau-Brunswick (pour en savoir plus, consultez l’Association nucléaire canadienne).

L'éolien

La capacité éolienne installée au Canada s’est accrue ces dernières années et devrait continuer de prendre de l’ampleur sous l’impulsion des gouvernements et des producteurs d’électricité. Selon l’Association canadienne de l’énergie éolienne, la capacité éolienne totale installée au Canada était de 12 800 MW en 2018, soit environ 6 % de la demande canadienne d’électricité.

Le solaire

Les technologies solaires exploitent l’énergie du soleil pour générer du chauffage, de l’eau chaude et de l’électricité. La quantité d’énergie solaire disponible dépend de la saison, du temps et de la technologie utilisée pour l’exploiter. Selon l’Office national de l’énergie, la capacité solaire totale installée était de 2 100 MW en 2015, soit environ 1,5 % de la demande canadienne d’électricité (pour en savoir plus, consultez l’Association des industries solaires du Canada).

L'énergie géothermique

L’énergie géothermique provient de la chaleur emmagasinée sous la surface terrestre. Selon Ressources naturelles Canada, les sources d’énergie géothermique offrant les plus hautes températures sont situées en Colombie-Britannique, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Yukon et en Alberta.

La biomasse et les biocarburants

La biomasse est constituée de matière biologique sous forme solide, liquide ou gazeuse qui emmagasine la lumière du soleil sous forme d’énergie chimique. Cela inclut le bois, la tourbe et les résidus agricoles.

Les biocarburants issus de sources renouvelables sont une forme d’énergie en croissance. En 2013, le Canada produisait 2 % des biocarburants dans le monde, en cinquième position derrière les États-Unis, le Brésil, l’Union européenne et la Chine (selon Ressources naturelles Canada). Deux types de biocarburants sont produits au Canada : l’éthanol, qui se substitue à l’essence, et le biodiesel qui remplace le diesel (pour en savoir plus, consultez Biocarburants avancés Canada).

Vous voulez en savoir plus?