La protection des sols et de la faune

Les activités de prospection et de production pétrolières et gazières, incluant les sables bitumineux, ont des impacts sur les sols. Ceux-ci sont une préoccupation tout au long des projets, de la planification à la fermeture et à la récupération ; les sols perturbés sont rétablis dans leur état productif.

Protection de l’environnement

Des initiatives de protection de l’environnement sont prises dès la phase de planification des projets, où les producteurs cherchent à éviter les habitats sensibles, minimiser les besoins de superficie en surface, et réduire leur empreinte sur les sols. Cela implique notamment de désigner des routes qui peuvent être partagées par plusieurs producteurs.

Minimiser l’impact sur les sols

L’industrie canadienne du pétrole et du gaz naturel minimise son impact sur les sols à l’aide de plusieurs approches comme l’évitement des habitats sensibles, la création de lignes de coupe étroites, le forage de plusieurs puits à partir d’un même emplacement, la construction à incidence limitée, et bien d’autres.

Notre défi est de réduire l’étendue et la durée des impacts sur les sols afin de maintenir la biodiversité et les écosystèmes naturels en place. De la prospection à la fermeture des projets, les producteurs s’efforcent d’effectuer rapidement la remise en état des sols.

Consultation des parties prenantes

Tout au long de leurs projets, les producteurs de pétrole et de gaz naturel collaborent avec diverses parties prenantes comme les populations autochtones, les collectivités locales, les gouvernements et les propriétaires fonciers, afin de comprendre et de répondre aux préoccupations soulevées concernant les impacts sur la communauté, les sols et la biodiversité.

Découvrez comment nous travaillons avec les communautés

Mythe: Le développement des sables bitumineux perturbe de vastes étendues de terres (En anglais)

Un mythe courant est que l'exploitation des sables bitumineux détruit une superficie de terre supérieure à la taille de l'Angleterre. Ce n'est tout simplement pas vrai.

Des technologies pour réduire l’empreinte en surface

Le forage horizontal et le regroupement de plusieurs puits dans un même emplacement ont grandement réduit la superficie de terrain nécessaire aux opérations de forage. Par exemple, une installation de forage horizontal à 20 puits affecte seulement 5 % de la superficie qui serait perturbée si l’on forait ces puits séparément.

En savoir plus sur l'innovation

Protection de la faune et de la biodiversité

La production pétrolière et gazière se déroule dans des lieux habités par plusieurs espèces végétales et animales. La protection des espèces et de leurs habitats est une considération importante lors de la planification des projets.

Plus de détails sur la faune

Récupération des sols

La récupération consiste à remettre les sols perturbés par l’industrie pétrolière et gazière dans leur état productif. Des plans détaillés de récupération sont exigés lors des demandes d’approbation des projets, et doivent suivre des étapes normalisées.

Plus de détails sur la récupération

Projets de conservation

Une récupération plus rapide grâce à l’innovation technologique

L’industrie canadienne du pétrole et du gaz naturel s’efforce d’améliorer sa gestion des bassins de résidus, par un contrôle serré des bassins actifs et le développement de technologies pour en accélérer la récupération.

Les producteurs mènent plusieurs programmes de recherche pour améliorer l’efficacité de la récupération. Par exemple, Canadian Natural Resources étudie de nouvelles méthodes de décapage du sol permettant de conserver les propriétés des structures et éléments nutritifs du sol, et les graines et racines pour la végétalisation.

Ovintiv collabore avec les Premières Nations en C.-B. pour identifier les plantes natives les plus adéquates à la végétalisation, et leur projet de bonification des terres humides a permis de soutenir des populations d’orignaux, de wapitis, de grizzlis, d’ours noirs, de loups, de cerfs et de divers oiseaux aquatiques.

Plan régional de la Basse-Athabasca

Le cadre réglementaire d’utilisation des terres de l’Alberta inclut des plans pour sauvegarder la qualité de l’air et de l’eau dans des régions spécifiques – tout en élargissant le territoire dédié à la conservation. Premier de sept plans, le Lower Athabasca Regional Plan (LARP) vise les écosystèmes uniques de la Basse-Athabasca où se trouve la majeure partie de la production des sables bitumineux. Ce plan est le fruit de consultations avec les Albertains, les Premières Nations et des experts dans les enjeux sociaux, économiques et environnementaux.

La stratégie du LARP est basée sur des objectifs de qualité de l’air et de l’eau, de quantité d’eau et de gestion des eaux souterraines et des bassins de décantation. Le plan reconnaît l’importance économique des sables bitumineux de l’Alberta, et cherche à maintenir l’équilibre entre la croissance économique et la conservation de l’environnement.

Collaborer pour la performance

Les membres de l’industrie collaborent par divers partenariats et programmes au développement de solutions innovantes pour accroître leur performance environnementale. Le Alberta Upstream Petroleum Research Fund (AUPRF) a été créé pour minimiser les impacts environnementaux de l’industrie grâce à la recherche et au développement, à l’innovation et à la collaboration.

La B.C. Oil and Gas Research Innovation Society (OGRIS) est un organisme sans but lucratif regroupant des membres de l’ACPP et de Explorers and Producers Association of Canada avec la BC Oil and Gas Commission afin d’encourager la recherche appliquée et de diffuser de l’information sur les enjeux environnementaux de l’industrie pétrolière et gazière en C.-B.

Vous en voulez plus ?