Le cycle de vie des puits de pétrole et de gaz naturel

Chaque entreprise de prospection et de développement des ressources pétrolières et gazières au Canada est financièrement responsable de la gestion sécuritaire des puits et installations connexes. Cela inclut toutes les étapes du cycle de vie d’un puits : prospection, développement, opérations, abandon et récupération.

Quelle est la durée de vie d’un puits ?

La durée de vie moyenne d’un puits de pétrole ou de gaz naturel est de 20 à 30 ans. Cependant, de nouvelles technologies sont en cours de développement pour la prolonger.

Cette durée de vie correspond aux années de production active. Mais la phase active n’est qu’une des six étapes possibles dans la vie d’un puits.

Catégories de puits

Les étapes possibles dans la vie d’un puits sont identifiées par six catégories : actif, inactif, en suspension, abandonné, orphelin, ou récupéré. Le cycle de vie d’un puits commence par la catégorie active et se termine par sa récupération.

Puits actif

Un puits est dit actif lorsqu’il produit du pétrole ou du gaz naturel.

Puits inactif

Un puits est dit inactif lorsqu’il n’a pas produit de pétrole ni de gaz naturel depuis 12 mois. C’est habituellement une situation temporaire en attendant une reprise de la production.

Puits en suspension

Un puits en suspension a cessé de produire et a été sécurisé. Il pourrait être remis en production, mais cela nécessitera de renverser les mesures prises pour le sécuriser.

Puits abandonné

Un puits abandonné est définitivement fermé. Il a été obturé, sa tête a été retirée, et il a été jugé sûr et sécuritaire par les régulateurs.

Après l’abandon, le site est remis en état. Les producteurs évaluent la présence de contaminants dans le sol, présentent un rapport décrivant la décontamination à effectuer, et font confirmer la récupération du site en conformité avec les exigences provinciales.

Puits orphelin

Les puits inactifs, en suspension ou abandonnés sont gérés par leur propriétaire ou titulaire de permis, qui est responsable des coûts d’abandon et de récupération. Mais quand un puits n’a pas de propriétaire identifiable et a été mis en suspension durant une certaine période, il est considéré comme orphelin. En Alberta, les puits orphelins sont gérés par l’Orphan Well Association.

Orphan Well Association

L’Orphan Well Association (OWA) est une organisation de l’Alberta créée pour faire face aux situations où les titulaires de permis sont incapables de couvrir les coûts d’abandon et de récupération des puits. Les fonds de l’OWA proviennent d’une taxe annuelle perçue par l’Alberta Energy Regulator auprès de tous les producteurs pétroliers et gaziers en activité. L’OWA est donc financée à 100 % par l’industrie. C’est elle qui supervise les travaux sur les puits orphelins afin qu’ils soient abandonnés de façon sécuritaire et que le site puisse être remis en état.

Puits récupéré certifié

Quand un puits de pétrole ou de gaz naturel cesse d’être productif, son opérateur doit en retirer les équipements et remettre le site en état. Le site sera certifié comme récupéré une fois qu’il aura été remis en état conformément aux exigences réglementaires en vigueur.